Rejoignez-nous !

Bon plan

Facebook et Twitter des Jeunes Actifs

facebook.com/jeunes.actifs     twitter.com/jeunesactifs

Derniers commentaires

Dossiers spéciaux

Comment obtenir son premier crédit immobilier ?

Saviez-vous que les jeunes actifs sont les coeurs de cible des banques et qu’obtenir un prêt pour acheter son premier appartement est plutôt plus simple que pour le reste de la population ? Les banques nous font leurs yeux doux avec leurs offres de crédit immo, pourquoi se priver de faire marcher la concurrence ? A condition de bien savoir aborder le sujet avec son banquier.

Comment obtenir son premier prêt immo ?

Première chose à faire : monter un dossier

La première impression vis-à-vis de son banquier est très importante. C’est pourquoi il n’est pas forcément stratégique de demander un crédit là où votre passé d’étudiant endetté est encore présent dans les mémoires. La première chose à faire est de se constituer un dossier pour faire bonne impression, avec les documents suivants :

  • Votre carte d’identité
  • Votre contrat de travail
  • Votre dernier avis d’imposition
  • Vos 4 dernières fiches de paie
  • Vos 3 derniers relevés de compte
  • Un document qui comptabilise vos dépenses moyennes mensuelles, pour établir le montant moyen de vos charges fixes
  • Vos dernières quittances de loyer, pour démontrer que vous avez déjà l’habitude de payer une mensualité
  • Si vous en avez : la liste de vos actifs et leurs valeurs (votre voiture par exemple)
  • Si vous en avez : une attestation de l’un de vos parents qui accepterait de se porter caution avec son dernier avis d’imposition
  • Si vous avez déjà vu un appartement, les photos, un descriptif, un plan du sol et un plan géographique type Google maps

Ensuite, aller voir plusieurs banques

Vous êtes désormais une jeune active ou un jeune actif, votre situation a changé par rapport à quand vous êtiez étudiant, il faut le montrer. L’habit fait le moine : mettez vos plus beaux habits, ceux qui font le plus sérieux. Si votre métier s’y prête : costume pour les hommes, tailleur pour les femmes. Il faut que vous soyez à l’aise dans ces habits, ne faîtes pas « endimanché », ça va se voir. N’en faîtes pas trop non plus, pas de show off. Acheter un bien immobilier est une affaire sérieuse, presque une entreprise, vous allez devenir investisseur, le banquier a besoin d’être rassuré sur le fait que vous êtes sorti de la peau du jeune qui fait la fête à outrance et pourrait perdre de vue ses obligations.

Préparez votre discours

Il faut que votre projet, avant même d’avoir trouvé le bien à acheter, soit clair dans votre esprit. Et le faire savoir aux banquiers. Le plus souvent, les bons arguments sont les suivants :

  • Je souhaite préparer l’avenir et le fait d’être propriétaire est une garantie patrimoniale à long terme
  • Plutôt que de continuer à payer à un loyer, je choisis de bien gérer mon argent, qui se mieux placé dans une propriété en résidence principale que dans des murs qui ne seront à moi. Ce serait une perte d’argent que de continuer à être locataire.
  • Parlez des intérêts de la banque : « pour vous comme pour moi, la pierre est une garantie de solvabilité à long terme »
  • Montrez que vous avez réfléchi à l’aspect fiscal de votre investissement : la vente de la résidence principale n’est pas soumise à la taxe sur les plus-values
  • Montrez que vous allez rechercher un bien dont la valeur est inférieure à celle du marché. Si vous connaissez déjà le secteur où vous envisagez de vous installer, montrer que vous connaissez les prix au mètre carré, la surface que vous recherchez, le montant de l’investissement à réaliser, votre apport et déduisez par vous-même le montant à financer par la banque. Il faut laisser comprendre que si le mètre carré est à 5000 euros, vous n’achèterez pas à 6000, à moins que l’appartement dispose d’atouts exceptionnels qui le valorisent objectivement

Et surout, sachez que ce que le banquier gagne à vous prêter, c’est un client qui ouvre des comptes et héberge ses salaires dans son agence. Il faut donc commencer par expliquer que vous souhaitez ouvrir un compte dans l’agence qui vous prêtera pour domicilier vos salaires et si possible démontrer votre intention d’ouvrir aussi un compte épargne. Calculez par vous-mêmes votre taux d’endettement. C’est assez simple, voici un exemple :

Si vous empruntez 100 000 euros et que vos mensualités (après simulation en ligne) sont de 700 euros. Votre taux maximal d’endettement doit être prévu à 33%, vous devez donc gagner 3 fois le montant de la mensualité. Ici : 700 x 3 = 2100 euros Net.

Voilà déjà pour la base d’une entrée en relation avec une banquier. Posez vos questions ci-dessous, nous rédigerons d’autres articles sur le sujet pour optimiser vos rapports à la banque et vos crédits immobiliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *