Rejoignez-nous !

Bon plan

Facebook et Twitter des Jeunes Actifs

facebook.com/jeunes.actifs     twitter.com/jeunesactifs

Derniers commentaires

Dossiers spéciaux

Sommes-nous une génération perdue ?

Les jeunes actifs sont écartés du marché du travail et se marginalisent, titre le journal l’Express, qui sous-titre Emploi des jeunes: « On commence à voir les signes d’une génération perdue ».

Pour l'Express les chiffres de l'emploi montre que les jeunes actifs sont une génération perdue

[poll id= »3″]

Selon Sara Elder, auteur du rapport du Bureau International du Travail, l’augmentation du taux de chômage chez les jeunes actifs risque de les marginaliser.

Selon le BIT, le taux de chômage des 18-24 ans devrait atteindre les 13% en 2010. Vous parlez de génération perdue pour désigner ces jeunes actifs. Qu’entendez-vous par là?

Les jeunes salariés qui arrivent en ce moment sur le marché du travail voient, quels que soient leurs efforts ou leur niveau d’étude, toutes les portes se fermer. On ne peut pas encore parler de génération perdue mais on commence à en voir les signes. En période de crise, les entreprises ralentissent non seulement leurs embauches mais sont encore plus réticentes à embaucher de jeunes actifs. Elles craignent qu’ils n’aient pas les compétences nécessaires pour remplir à la crise.

On compte aujourd’hui 81 millions de jeunes de 15 à 24 ans qui sont sans emploi dans le monde. Dans certains pays d’Europe, comme dans les pays de l’Est ou en Espagne, ce taux de chômage peut monter jusqu’à 40%. C’est énorme car ces jeunes représentent l’avenir économique du pays! Le problème, c’est que plus cette situation dure, plus les jeunes actifs perdent confiance. Or, il faut beaucoup plus de temps à la société pour redonner confiance à ces jeunes qu’à leur faire perdre.

Est-ce la première fois qu’on parle de génération perdue?

Les jeunes actifs sont écartés du marché du travail et se marginalisent.

La génération des 16 25 ans perdue

Sources :

La France aussi, comme l’Allemagne, a mis en place des mesures dédiées à l’emploi des jeunes actifs. Côté partis politiques, le Mouvement Populaire (UMP) vient de créer un secrétariat à l’emploi des jeunes et aux Jeunes Actifs, dont le secrétaire général est François Guéant.

2 Réponses à Sommes-nous une génération perdue ?

  1. admin

    13 août 2010 a 7 h 02 min

    Traduction : young workers = jeunes actifs

  2. Pingback: Le moral des jeunes actifs est "inquiétant"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *